La course à pied Les blogs courseapied.net : Linda

Le blog de Linda

Flux rss du blog, des réactions

Mes catégories

Mes derniers billets

Mes liens


Le forum courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-05-09 10:47:13 : Qu’est-ce qui fait courir les boxeurs ? en tout cas ce n’est pas moi ! - 45 photos - 45 réactions



Non, ce n’est pas moi, sur ce coup ci je n’y suis pour rien !!!

Lundi 7/05/2007

« Allo, Linda, amène ta paire de basket, avant la boxe, on va courir 1h !! »

« Whaou, apéritif d’une heure avant le repas complet de 2h !!!! »

Ok, ça marche, je prends les baskettes, je prends les gants, je prends la serviette, le gel douche…..

L’horaire est donc avancé d’une heure….va falloir cavaler pour tout caser !!!

Mais tout est bon, pour la préparation de mon objectif 2007 :

« Les 12 h de Bures (91) le dimanche 13/5/07 »

Non, je ne compte pas boucler 12h ttc, mais je me suis donnée un créneau de 8h pour effectuer +ou- 60km à raison d’une très lente vitesse de + ou – 8km/h, puisque mon objectif premier étant de faire le plus de km possible.

L’année dernière, j’avais découvert cette course (gratuite !) fabuleuse, où l’ambiance est très conviviale. Le principe peut paraître un peu « lassant » puisqu’il s’agit de tourner sur un tour de 2km500 pendant 12 heures pour les vrais UFO, et « on donne ce qu’on veut » pour les autres….
Voici le Lien pour plus d’info : http://www.ultrafondus.com/04_DESCRIPT/2002-07-12hBures.php

Ainsi, on peut voir les vrais pro gambader autour de cet ancien étang de retenu, ou alors croiser Ginette qui vient juste de terminer son repas et vient faire sa petite marche pour digérer, On peut tout à fait croiser une bande d’ados sympatoches qui décident de se la jouer « 16ans : 16 tours », ou bien alors croiser la passionnée qui à décidé de dépasser le Marathon.., ou alors tout simplement, venir courir à coté de sa copine quelques tours, histoire de papoter le bout de gras.(hein, Delphine et Jaja ?)

Ce qui est rassurant dans ce système, c’est que l’on est jamais seule, puisque la table de ravito, se trouve donc à chaque tour, on peut donc tout à fait « poser ses gants » pour quelques minutes, ou heures, puis, les reprendre et continuer sa route. Seuls, les tours sont comptabilisés, donc, pas de chrono, pas de stress et pas de stress, plus de pêche pour se concentrer sur l’objectif de faire « tomber les tours ».

Ainsi, l’année dernière, mon objectif était de dépasser 42km, et j’avais donc réussi à boucler 20 tours, soit 52km et des poussières de mètres, sur un créneau de 6h30.

Et donc, cette année, à moi, de dépasser mon précédant objectif sur le kilométrage et le temps de course.

Ma préparation :

Je n’ai pas vraiment fait de prépa spécifique, ni suivi de plan, car je ne veux pas m’ôter le plaisir de courir à regarder des calculs ou des pulls sur une feuille de papier, et culpabiliser si j’ai loupé une sortie etc…. Seule, l’Arnica fera partie de mon quotidien 1 mois avant.

Je prépare mon corps, je prépare ma tête avec mes sensations à moi, je connais mon corps à l’effort et je sais ce qu’il lui faut pour récupérer.
Ainsi une moyenne de 2 sorties en CAP et 2 h de boxe par semaine on rythmé mon quotidien ces derniers temps.
La boxe renforce mes abdos, consolide mes muscles et est une bonne alliée pour les changements de rythme répétés.
La Course à pied me « casse les pattes » à la boxe, puisque j’ai un peu de mal à lever la gambette pour toucher le nez du partenaire grincheux….

M’enfin, me voilà prête, prête à « péter » les kilomètres , prête surtout à passer une bonne journée et rencontrer mes amis du sport : Le Sanglier (Manu), Castor Junior (Cédric),
Freddi-Cat qui elle, fera ses 12h…être accompagnée pour quelques tours par ma copine Delphine…Une belle journée s’annonce.

2007-04-05 14:43:05 : La gloire du Trône - 19 photos - 24 réactions

*** DANS LA SERIE ENCOURAGEMENT** J-10

Oui, en cette période où les préparatifs battent leur plein, où les forains ne font plus les malins. On installe la grande roue, sans faire la moue. On règle les railles du train fantôme, pour faire peur au sales mômes, on lisse la crème nok pour que les roues du karting glissent plus vite.

On fixe la carabine loin de ressembler à la mandoline, on installe les fléchettes pour les plus guillerettes, on huile de prêt les roues des autos tamponneuses pour le plaisir des vraies « camionneuses ! »

On prépare la belle table de ravito, avec amour et douceur, oui on y trouve des pommes d’amour, « du guigui », des pop corn, des glaces, et de l’eau à volonté, bien sûre.


Rien est laissé au hasard, 9 semaines et demi de préparation : un streap tease des muscles et du souffle, imprégné d’émotion, juste pour que la roue tourne dans le sens du vent, et dans le dos, de préférence, juste pour que cette roue vous amène enfin jusqu’à cette ligne d’arrivée.

Il parait même que des fantômes font une pause sur la pelouse de Reuilly, et que la Barbe à papa coince toujours au 30ème.

Certain, prendront les montagnes Russes à 20km/h, d’autres préfèreront le petit train bien malin, qui vous amène dans tous les coins, sans aucune fatigue ni horaire fixe.

D’autres useront du train fantôme, pour se faire de vraies frayeurs, mais lorsqu’ils sortiront de ce train obscure, ils comprendront enfin, qu’il est inutile de se faire peur, car la lumière n’est pas loin, elle est même tout à coté, il suffit de la regarder en face et surtout au bon moment.

Certains que je connaissent, joueront du poing et taperont de toute leur force pour monter la bille très haute et très vite, mais hélas, la bille retombera aussi vite, et les espoirs voleront dans les cieux, laissant ce goût amer de vouloir toujours taper un peu trop vite.

Quelque soit le manège qu’on prend, quelque soit la valeur des jetons que l’on a en poche on participe tous à cette fête foraine, où les nains et les lilliputiens graviront avec ou sans difficulté ce chemin qui amènera au bonheur : « Ce fameux chemin de la Reine »

Que vous assistiez à la fête de Paris , de Rotterdam, de Londres où d’ailleurs, le bonheur sera au bout des 42km190 pour enfin atteindre la gloire du Trône.

Je vous souhaite à tous un bon moment unique à la hauteur de votre investissement moral et physique.

Bonne fête et vive la Reine !!!

2007-04-03 14:27:28 : Il est 10 h....Rosny s'éveille - 41 photos - 29 réactions

….oui m’enfin, si on veut !!!! Parceque cette charmante ville est reveillée déjà depuis longtemps…Pas la peine d’accuser Rosny de faire la grace mat’ !!!!

Bon j’avoue….en ce samedi 31 mars, je me suis levée d’un pied, bien décidée à gambader le plus près possible de mes pénates.

Il me faut pas moins de 7’ de traversée de bonnes odeurs de croissants chaud, poulets rôtis en début de cuisson, gens pressés devant les guichet de la banque, les cloches de l’église donnant l’écho aux klaxons stridents, aux motards peu discrets…

Me voilà, au détour de cette ville bien réveillée, grimper dans les « hauteurs » de cette même ville qui porte le nom de Rosny SOUS BOIS, il n’en reste que le nom, puisque les sous bois, ont laissé place à des immeubles dotés de petits balcons.

Mais tout là haut, il se passe quelque chose d’exceptionnel, de rare, de précieux, un petit parc niché dans les hauteurs d’une ancienne clairière donnant une vue plongeante sur cette ville en effervescence.

J’ai abandonné ma longue sortie du week end, pour savourer ce petit coin de presque paradis, mesurant 1km100, orné de plantes colorées, me voici à savourer ce concert de bourgeons en plein développement, m’enivrer de ces odeurs qui étaient endormies depuis ces 3 mois d’hiver.

Ça monte, ça monte, ça tourne, ça pousse. ..Personne pour observer ma foulée incertaine, personne pour voir mon visage se crisper dans les côtes les plus dures.

Je suis presque seule au monde. Un plaisir unique, à déguster sans modération.

Il est 11h30, je reprends ma foulée à travers la ville, où, les poulets sont déjà cuits, les croissants déjà mangés, les banques déjà déplumées…….


www.courseapied.net - info@courseapied.net