La course à pied Les blogs courseapied.net : Linda

Le blog de Linda

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-11-05 14:01:57 : Le Méxique, c'est magique.......

Oui, le Mexique c’est magique : on vous dit 12h d’avion, 8 h de décalage horaire, 27° à l’ombre….
Alors on se prépare à ce voyage, presque un an de prépa, à choisir un petit bout de ce pays magnifique pour seulement 12 petits jours.
On remplit sa tête de couleurs, de chaleur, d’espoir, d’histoire, on prépare le tracé comme un parcourt marathon avec ses points de ravitaillement, ses moments de récup, ses instants de visites.
Le petit programme élaboré était le suivant : visite 3 jours à Mexico musée d'anthropologie, les jardins flottants de xochimilco, la basilique, la place des 3 cultures, Téotihuacan : "le lieu où les hommes deviennent des dieux", les temples inca, les palais et pyramides.....et pour la récup : la riviéra Maya près de Cancun, une plage insolite…

Samedi 27/10/2007 les valises sont bouclées, on oublie la crème solaire indice 50, qu’on finit par bourrer dans la petite pochette de la valise déjà débordante.. Les soucis du moment : qu’ai-je oublier ?? Rien, même les médoc pour la crève sont dans ma valises, mais si, voilà, ce que j’ai oublié… les médoc pour la Grève !!!!!

Fébrilement, avant de partir, j’allume vite fait mon ordi, pour consulter la tendance grève, je tapote ne numéro de mon vol : une phrase écrite en rouge me fait frissonner : « VOL ANNULE »…on décide tout de même de prendre le départ, le taxi nous attend….

Arrivée à Roissy, c’est la pagaille dans les sas de départ, la table de ravito n’est même pas dressée, les numéros de dossards clignotent en rouge sur le grand écran, une file d’attente où l’on attend plus rien se dessine comme la queue d’un serpent, tout le monde attend le coup de pistolet de départ… en vain. Il n’y a même pas Raymond le joyeux présentateur au micro, personne ne donne d’info, personne ne dit si la course est annulée ou reportée.

On nous avait pourtant dit 12 h de vol…il n’en est rien…en 2h de temps, on est même pas parti qu’on est déjà revenu de ce voyage qui a duré le temps d’une mise en condition, c'est-à-dire rien…zéro.. De la poudres aux yeux !!!!!

On repart, l’âme en peine…le Mexique, c’est déjà fini, plus de vol sur d’autres compagnies non plus !!!

On rentre, l’âme en peine, on défait nos valises toutes propres (même pas de lessive à faire, chouette !). Plus rien dans le frigidaire, normal on avait tout nettoyé… Alors, comme des robots on se dirige au supermarché du coin, je m’arrête devant le rayon « épices » et je choppe comme lot de consolation un pot d’épice : « Mélange mexicain »

Bon ça va, je m’en remettrai… y’a bien plus grâve dans la vie.

Le Méxique, on l’aura un jour, on l’aura !!!!

Les réactions

Par l'AB, le 2007-11-05 14:13:18
T'in la haine !!!
Mais y avait pas moyen de reporter de quelques jours ?
Dire qu'en lisant le titre j'imaginais déjà le récit haut en couleur... c'est toujours aussi drôle mais d'un humour blafard quand même.
Alors à la prochaine fois ? Je te prépare un ron añejo con coca o Tecate ?

Par Ginette, le 2007-11-05 14:16:34
Ma pôv' Linda ... :(
ça serait pour un A/R de travail dans le "trou-du-cul-du-monde" y'aurait un vieux zinzin pour te larguer mais pour un beau voyage au soleil ... rien !
Je te souhaite de pouvoir le re-programmer trés vite :)

(ps : eX'cellent la photo des poudres :))

Par Linda, le 2007-11-05 14:20:44
Merci mon chèr l'AB.. hélas impossible de ratiboiser le séjour, déjà court et de plus Air France était en grève pour 3 jours!! Et à l'intérieur de notre séjou, on avait un programme chargé avec 2 autres vols.. rien ne pouvait plus correspondre en décalant de 3 jours!!!
mouais, tu peux me le préparer ton ron añejo con coca o Tecate en intraveineuse, même!!! bises et merci

Linda

Par Linda, le 2007-11-05 14:24:16
Coucou Ginette, merci, ma grande!! En fait, j'avais tellement tout bien organiser dans mon boulot avant mon départ, que j'avais même pas de quoi m'occuper...alors, j'ai pas été travaillé cette semaine et j'ai bouffé plein d'épices!!! mdr, la photo de la poudre, c'est moi qui l'ai prise (au Maroc), elle est authentique!!! grosses bises à toi.

Linda

Par R france, le 2007-11-05 15:49:27
'taing z'ont meme pas pensé à vider les poubelles de la salle d'embarquement. ç-c : ça craint

Par Delphine, le 2007-11-05 15:53:49
Coucou ma Linda,

AH là là que d'amertume dans ce billet..mais il y a déjà des pointes d'humour et d'espoir de "revanche" donc..le Mexique et ces beaux sambrero seront pour bientôt!!!

Moui il y a plus grave:/

Décidément la photo de la poudre me fera toujours marrer :o)


Bisous

Delphine

Par Belon, le 2007-11-05 15:58:44

Tu n'en auras que plus envie pour ton prochain voyage, et tu l'appréciera encore plus !!!
Bon retour... lol
Amitié et bisou de métropole, Laurent !
:)

Par preveza, le 2007-11-05 16:25:49
oh non Linda, trop bête...un petit tour en Auvergne alors ;))

Par laurent, le 2007-11-05 18:48:42
ce n'est que partie remise linda
le prochain voyage sera encore plus beau
bise
a+
laurent

Par ric69, le 2007-11-05 19:20:37
y a des moments où tu te demandes ce que t'as bien pu faire pour mériter ça. Bon on va dire que si y il avait eu lieu, ton vol se serait abîmé dans un triangle bermudesque plus ou moins quelconque et pour le coup, c'est nous qui aurions été privé d'une prodigieuse narratrice et blogueuse du net, et je me limite à ce que je connais. Alors si c'est ça positiver, ça nous fait du bien à nous de te savoir ressuscitée. Mais y aura bien une prochaine fois, on ne perd jamais à tous les coups ou alors c'est du vice. Franchement, c'est un peu con surtout que ton voyage c'était pas Paris Nord - Villetanneuse.
A+

Par Calou, le 2007-11-05 19:29:25
T'as même pas pu voir le Mexicain basané, allongé sur le sol, un sombrero sur le nez, en guise, en guise, en guise .... de parasol ???

Ca craint... ma pôv Linda !!!!

Ok, y a plus grave... mais y a surtout beaucoup moins grave dans la vie !!!!
Les vacances, c'est sacré !!!

Bisous ma Tata Linda

Chica chic aïe aïe aïe !!!

Calou

Par ricoulélé, le 2007-11-05 19:42:08
http://fr.youtube.com/watch?v=j7TWgUU2GhM

Par Ku, le 2007-11-05 19:52:22
Salut Linda,
Tu étais partie pour rêver, et las... tu reviens avec le rêve de partir, finalement tu n'as pas tout perdu, tu gardes l'espoir de partir prochainement.... tu sais, morceau avalé n'a plus de goût, donc tu es gagnante sur ce coup là, faut positiver, oh !!!
bon courage
bises

Par riri, le 2007-11-05 20:09:14
merde alors c'est con ça !!!

je me mets à ta place et je suis tout triste !!!! c'est vraiment nul !!!

bisous ma linda

Par Marlène, le 2007-11-05 20:33:41
Bon ben moi je suis bien contente que tu sois pas partie. Hier à la télé, j'ai eu peur car ils ont parlé 1 M de réfugiés climatiques à cause des inondations. Et moi je voyais ma tata flottant sur un sombrero et ça m'a fait peur. Bref, manger et pisser il faut choisir. Tu iras une autre fois, na !

PS : pour l'allusion à mes jambes en forme d'autoroute, bôf, tu aurais pu trouver mieux comme compliment. Et pis, y'a des bouchons aux péages... !

Par Krusti, le 2007-11-05 20:43:52

Vraiment pas de bol mais tellement bien raconté. ;-)

Par Martine, le 2007-11-05 20:47:30
Alors là, c'est le cauchemard. Je ne peux même pas imaginer l'état dans lequel je serai si ça m'arrivait.
J'admire ton calme.
Je te souhaite de vite repartir
Martine

Par AIR FRANCE, le 2007-11-05 21:47:18
Ne vous plaignez pas nous vous avons fait économiser qq centaines d"euros évité la tourista et vous empêché de prendre 10kgs alors vous devriez etre heu-reu-se!!!

Par Agnès, le 2007-11-05 22:09:19
Coucou Linda, je suis comme Martine épatée par le calme et l’humour de ton récit. J’aurais vraiment trop les boules si un truc pareil m’arrivait.
En tout cas je te remercie pour tes encouragements pour le marathon de Toulouse avant ton pseudo départ et j’espère que tu pourras reprogrammer ce voyage très rapidement.
Agnès

Par al, le 2007-11-05 22:15:57
pardon mais mdr...

Par Marlène, le 2007-11-05 22:28:09
Des amis ont eu aussi leur vol annulé pour aller participer au marathon de Venise. Et bien ils sont partis en voiture, ont fait 12 h de route, dormi 1 heure et couru le marathon en 4h04.
Sombrero non ?

Par Enzo, le 2007-11-05 23:28:37
Quel flegme pour nous raconter tout cela ....
Je vous souhaite de repartir le plus vite possible.

Bizzz

Par Felix, le 2007-11-05 23:43:33
Incroyable mais vrai ton histoire !Comme le dit Enzo, tu restes zen devant cette situation atypique ! j'aurais été vraiment trop dégouté.AF t'a bien indemnisé j'éspère ?

Bises
Felix

Par STEGU, le 2007-11-06 10:11:23
Ce n'est queb partie remise, en tout cas bravo de prendre la chose du bon côté.

Par Linda, le 2007-11-06 10:15:30
Delphine, Belon et Prezeva, Laurent : c'est sûre, le Mexique reste dans mes tablettes et au moins, il est déjà tracé..plus besoin de travailler le parcourt!! merci à vous d'être "compatissants"

Ric69 : tes interventions me touchent toujours, comment dire? tu trouves tjrs le mot, la phrase, la virgule, le point qu'il faut au bon moment!! Sûre que personne ne mérite un tel sort, mais en tout cas, lorsqu'il nous arrive une chose pareille notre 1ère démarche n'est jamais de dire "On le refera" on a plus envie de dégager des lieux, de vider les valoches, et de passer à autre chose, mais surtout pas des vacances !!! Mais heureusement cet état ne dure pas..on reprend vite goût à la re-programmation des vacances et on choisit d'être surtout en bonne compagnie avec une autre compagnie..tu me suis? (Merci encore Ric!!)

Par Linda, le 2007-11-06 10:29:01
Calou : Tu crois pas si bien dire ma grande!! je pensais même retrouver Zoroo et le Sergent Garcia m'attendre à l'aéroport!! Mince!!! on m'aurait aussi menti sur ce coup là?? Zoro, n'est plus ce qu'il était, ma bonne dame!!!

Ricoulé : un peu "cracra" ton lien ! t'aurai pu trouver des capotes à l'éffigie d'Air France, s'aurait été plus dans le sujet!!!!

Ku : "morceau avalé n'a plus de goût" Alors là, bravooo pour cette "maxime", justement, je suis en train de me dire, qu'à l'heure d'aujourd'hui, il ne me resterait plus que 2 jrs de vacances!!! donc j'ai déjà les boules de rentrer!!! Grosses bises à toi..qui a toujours la bonne blagues qui remonte le moral!!!


Riri : merci à toi..j'men remettrai, va!!bisous

Marlène : grand merci à toi, pour ton soutien par téléphone (lolo) MDR, vous me croyiez tous les 2 enfouies sous l'eau!! Remarque ça me met face à la réalité.. j'aurai après tout pu finir comme ça, et là, s'aurait été un plus grand gachi!!!
MDR!! tes longues jambes = autoroute
Quoi, tu trouves pas ça flattant?? Bin moi, mon copain Max m'envoie ce compliment depuis très lgtps..mais faut dire qu'il y met un ton de..... "crouneur"alors ça en jette!!! Et on se sent, comment dire "Tour eiffel??"

Par totø, le 2007-11-06 10:41:42
c'est fou mon CE m'a envoyé une brochure du Mexique!!! ca m'a donné envie et je cogitais si en 2008 ca pourrait se faire!! tu me donnes encore plus envie!! bon courage pour se remettre dans le bain

Par Linda, le 2007-11-06 10:45:51
Krusti : Hé non pas de bol et avec un certain recul (1 semaine) on commence à en sourire mais pas encore éclater de rire!
Utiliser des mots "légers" sur une situation "lourde" c'est surveiller son poids!! et faire attention à ce qu'on bouffe est une belle hygiène de vie, n'est-il pas?

Martine : merci ma grande, comme je le dis à Krusti...avec du recul on joue les "Franzi", mais crois moi, mon calme a été "relatif" le jour même, il m'a fallu "inspirer-expirer" en gardant bien les mains dans les poches pour éviter un incident "diplomatique" avec un poing qui pourrait s'envoler tout seul!!!

Agnès : c'est gentil à toi d'être passée me lire!!! on va dire, un voyage de raté un marathon de réussi!!!

Al : tu es toute excusée...y'a de quoi se bidonner..mais pas quand on est concernée!! je pense que j'éclaterai de rire dans l'avion,bateau,train, voiture,vélo de mon prochain voyage!!

Enzo et Félix : merci d'être venus par ici!! Hélas, pour le moment, pas un centime de rbt!!! en plus de tout ça va falloir attendre que la réclamation arrive sur le bon bureau!!!

Stegu : merci à toi.. bien sûre que cette destination reste sous mon coude!

Par Linda, le 2007-11-06 10:51:04
Toto : coucou mon grand! je te dis n'hésite pas une seule seconde..mais choisi la bonne compagnie (dans tous les sens du terme, hein!)Bises à toi

Par mielou, le 2007-11-06 10:53:06
j'ai pas de lustre et je ne me vois pas appeler madame, mémé...
pas de racines pour moi, alors !

bonjour linda
petite mésaventure que tu sais prendre comme il se doit, (après coup, bien sûr !)
j'espère que GGBI qui partait pour dublin n'a pas connu la même !

sinon, je te conseille de ne pas prendre le bateau ainsi que ta voiture dans les jours à venir...
sourire
d'ailleurs le métro non plus
c'est bien connu
en France on aime râler...

Par R FranZ (JCS) excuses, le 2007-11-06 12:18:21
Madame, Monsieur,

La grève des hôtesses et stewards a sévèrement affecté les services d’Air France pendant 5 jours. Malgré les efforts de l’entreprise, vous avez été confrontés à des situations parfois extrêmement difficiles. Je suis conscient de ce que vous avez vécu et vous présente, en mon nom et au nom de l’entreprise, mes excuses personnelles.

Le manque d’information a été souligné comme un facteur aggravant de ces difficultés. Je le comprends et souhaite m’en expliquer.

Dans de telles circonstances, notre objectif est d’assurer le maximum possible de vols pour permettre au plus grand nombre d’entre vous d’effectuer leur voyage. Or sur chacun de ces vols, nous découvrons le nombre de grévistes au moment de la prise de service, c’est-à-dire 1h30 avant le départ programmé. C’est à ce moment et pas avant, que nous pouvons décider de maintenir le vol ou de l’annuler, ou encore de le maintenir mais en réduisant le nombre de passagers en conformité avec les normes de sécurité, en fonction du nombre de personnels navigants présents. C’est donc vol par vol et au dernier moment que nous sommes en mesure de vous informer précisément.

J’ai demandé à l’ensemble des équipes commerciales d’être, plus que jamais, à votre écoute et de s’assurer que ceux d’entre vous qui n’ont pas voyagé dans les conditions prévues soient justement indemnisés.

Depuis plusieurs années, vous avez été chaque jour plus nombreux à accorder votre confiance à Air France : je vous en remercie. Soyez assurés que nous continuerons à tout mettre en œuvre pour la mériter.


Jean-Cyril Spinetta,
Président Directeur Général

Par J2C, le 2007-11-06 13:48:35
Fidèle au trait d' humour qui te caractérise si bien....... et que faire d' autre finalement ? Briseur de rêves devient un métier, hélas !

Je te propose une modeste alternative, un jour, en passant par chez nous !!!!

Par Linda, le 2007-11-06 14:22:56
Mielou : bin c'est sûre que s'il était plutôt inscrit "Poudre pour accrocher bibiche à la barre de fraction" ça n'aurait pas eu le même effet!!A chacun sa "mémé" bises à toi et ta poudre magique d'humour..
Allez je m'autorise une pollémique : En France, on regarde toujours ce qu'on a pas mais jamais ce qu'on a!!

M.Spinetta : vos excuses personnelles me vont droit au coeur mais pour l'instant ne rentrent pas dans mon porte monnaie et n'atteindent hélas pas mon banquier!
Vous ne manquez pas d'Air, France lorque vous nous demandez de refaire confiance à votre compagnie.

Les équipes commerciales dont vous parlez ne m'ont pas encore écouté, ni vu partir, d'ailleurs, puisque mon voyage s'est envolé avec la confiance que je vous portais jusqu'à présent.
Dommage, vous allez devoir me rayer de vos fichiers.

J2C : Merci à toi, et bien sûre, je commence à regretter de ne pas avoir pris une compagnie étrangère pour voyager en France!!! En plus, ta région est superbe..pourquoi pas? grosses bises

Linda

Par Patrick, le 2007-11-06 14:40:55
Bah, ça fait toujours ça d'épargné à la couche d'ozone avec ces quelques tonnes de CO2 qui n'iront pas la détruire.

Par Linda, le 2007-11-06 14:59:02
Patrick : je vois que tu es à la mode!! le grand sujet du moment c'est la couche d'ozone et les économies d'energie!! Et le simple fait d'allumer son ordi n'est pas très "écolo" non plus, se chauffer à l'élec non plus et son doucher à grandes eaux non plus...c'est sûre!! M'en tout cas, tout ça fait tout de même remplir les grandes caisses de l'état et font marcher l'économie du pays..
Toujours facile de "cracher dans la soupe!"

Par GGBI, le 2007-11-06 18:37:24
Arg, ces grèves j'espére que tu pourra programmer ce voyage plus tard.
Je vois que mielou s'inquiétais pour moi, j'avais pris aer lingus une compagnie Irlandaise.

Par Mika B, le 2007-11-07 17:04:25
Salut Linda...Punaise quel voyage!
Désolé pour ton désagrément... mais c'est surtout la destination du pays que tu dois maudire.......Suis mon conseil:
Le mexique: c'est tragique....
La BELGIQUE: c'est magique
Le mexique: c'est tragique
la BELGIQUE: c'est fantatisque
le mexique : c'est tragique
La BELGIQUE: c'est logique
le mexique: c'est tragique
La BELGIQUE: c'est bordelique.......
Linda, ne retenir que la derniére citation...et bon vent avec air F. Mika

Par Brinouille, le 2007-11-07 18:12:46
Ouah quelle déception ! : (((((
tu vas te faire une semaine tacos guacamole alors ?

à ta place j'aurais été furieuse et aurais perdu mon humour, les vacances, c'est sacré !!! tant mieux si tu as su relativiser, t'as raison y'a plus grave mais bon quand même hein pfffff pas cool !

Par Linda, le 2007-11-07 19:23:45
ggbi : Merci, ça c'est sûre, le Mexique deviendra Magique (c'est Mika qui l'a dit!!)

Mika : MDR!!! Monsieur la rime qui tue!! tu sais, pour me venger, je m'étais dit que je trouverai un autre endroit qui rime avec "ique", hé bin, j'avais même pas pensé à la Belgique.. Je visais plus l'afrique..mais bon, à réfléchir, après tout en Belgique, y'a du bon chocolat, des bonnes frites, et pi y'a même mon pote Léon (de Bruxelles) bisous à toi Mika

brinouille : merci t'es gentille!! mouais j'ai fini mon pot d'épice, j'ai la bouche qui pique maintenant!!

Bien sûre que j'étais furieuse à la limite du "jetté de protège dent" façon Drago dans Rocky IV, son dernier combat!! Mais, mon sport contrairement à ce qu'on pourrait penser..m'a bien apris à avoir la matrise de soi, en toute situation.

les sports de combats servent entre autre à cela, justement!

Mais je t'avoue que j'ai la haine, mais je me resonne. Grosses bises à toi

Par Eric77, le 2007-11-07 20:55:38
Les excuses c'est facile, en plus du remboursement, un geste commercial ou un dédommagement pour le préjudice subi ne seraientt pas de trop car un tel séjour se prépare de longue date, on pose ses congés, on prend diverses dispositions ça et là, etc, etc ...
Heureusement que tu prends cela avec un peu de détachement, la prochaine fois tu pars à Trifouillis-les-Oies, les corbeaux eux au moins ne font pas grève ... Courage Linda.

Par linda, le 2007-11-08 16:30:11
Eric77 : hé oui tu as tout compris!! c'est comme si on préparait un marathon et qu'au départ il y a tous les coureurs, sans numéro de dossard ni tracé au sol..rien de rien et d'un coup d'un seul, lorsque tu es sur cette ligne de départ (car tu y crois encore à ce départ) et bien on te dit "course annulée"!!

Ok, je signe pour trouver un chalet en bois à Trifouillis les Oies
Bises

Par jog, le 2007-11-08 21:34:15
Linda je suis déçu pour toi;
la pilule est peut-être dur à avaler,je sais , mais tu vas sûrement oublier cette déconvenue assez vite pour mieux rebondir sur un autre voyage...bisous jog.

Par zouzou, le 2007-11-23 11:18:13
ah ben zut alors!!!
c'est bête Linda mais je n'ai pas pu m'empêcher de rire en lisant ta mésaventure, j'en suis désolée mais en parcourant ton récit c'est ta trombinette que je voyais!!lolllet toi qui ne pouvait pas venir faire la Templière car tu devais aller te faire dorer la pilule!!ben voilà!!ppfffff et moi qui pensait à toi le dimanche car j'en chiait (le terme est juste car j'ai été malade) sur le parcours des Templiers!!rhooooooo ma pauvre cheucheuche pointu!!!hihihihihihi mais à voir tes magnifiques photos de non vacances, je vois que tu n'as pas perdu ton sens de l'humour!! ça c'est cool!!
en attendant le 9 décembre pour se voir à indian race, je te fais d'énormes tchouks!!!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


une salle d'embarquement vide!!


ce que j'aurai pu voir!!


ce quej'aurai pu faire!!!


ce que j'aurai pu m'envoyer!!!!


ha ha.. de la poudre aux yeux tout ça!!!!!


Les 5 billets précédents

2007-10-12 12:27:35 : LE BTS Diététique - 2 photos - 35 réactions


Il s'appelle Yoann (mon neveu), il a 21 ans, il boucle sa dernière année de BTS diététique.

En septembre 2008 il doit rendre un sujet complèt sur un sujet qu'il a choisi "L'alimentation liée au sport".

Afin de travailler sur son projet et de bien le développer, il a besoin de 2 ou 3 "échantillons"

-1) Une personne qui prépare une course très longue (en CAP) et qui ne suit pas forcément de régime diététique

-2) un homme qui prépare un Marathon et qui suit le régime RDS ou une autre course qui necessite une préparation spécifique

-3) une femme qui prépare un Marathon et qui suit le régime RDS ou une autre compétition

Je serrai son échantillon n° 1 (j'vous dis pas la geueule et la taille de l'échantillon!!) pour ma prépa des 12h de Burres en mai 2008

En fait, il a besoin de suivre ce sportif pendant sa préparation Marathon. Il l'aiderait à bien s'alimenter pendant cette période en lui proposant un régime adapté a ses besoins, il l'interrogerait régulièremement sur ses réactions à ce régime durant les entrainement, il affinerait avec lui ce régime ect...

De plus, il n'a pas étudié le fameux régime RDS, de ce fait, il posera des questions techniques sur ce régime et les sensations, les bien fait de celui-ci ect...

Si vous avez du temps à lui consacrer (par mail) ou alors si vous avez envie d'être accompagné d'un point de vue alimentaire pour votre période de marathon (ou autre compétition) Vous l'aiderez à boucler son programme.

Ca peut être très interressant pour lui (et pour vous) car en fonction des réactions de votre corps pendant l'effort et la séance spécifique, il adapterait votre alimentation en fonction des réactions observées. Et surtout, il irait jusqu'au résultat finale, à savoir la course. De ce fait il pourrait développer de façon sérieuse, "quelle alimentation adapter en fonction d'un effort spécifique" et pouvoir comparer quelqu'un qui fournit un effort de 3h au marathon ou quelqu'un qui fournit un effort de 12 h.

Yoann n'est pas un sportif né (hélas!!)mais un jour à force d'entendre sa tata "chiche on fait une course ensemble", il a fini par mettre des running et se fixer un objectif.

On a fait la course dans Paris en Aout 2006 (celle que le Sanglier nous avait préparé) et en septembre 2006 on a fait Auray-Vannes. Yoann l' a bouclé en 2h28, son premier semi, sa première vraie course.

Depuis, il n'a pas eu le temps (les études, les filles, le boulot..) de re-courir, mais on a un litige tous les 2, il a perdu un pari et va devoir refaire un semi en mars 2008. Donc, lui aussi, sera aussi son propre échantillon.



Je vous donne mon adresse mel : kikisoup(at)hotmail.com, et si vous êtes partant pour cette expériance je vous mettrai en relation avec lui.

Je pense que l'échange sera hebdomadaire (une fois par semaine)

Merci d'avance.

Linda (un échantillon de 12h!!)

***********************************
MON MAIL : kikisoup(at)hotmail.com
***********************************

2007-09-24 17:08:49 : Boulot, pied...jeux de maux !! - 12 photos - 35 réactions

Bonjour,

Depuis le temps que je devais vous parler de ma boule!!!

La fiche (probable du Médecin)

Localisation : dessus du pied gauche

Quoi donc : Un petite bouboule de la taille d'une belle bille

Depuis combien de temps : environ 6 mois

Comment se fesse? : "no lo so, mon cher Monsieur"

****************************************************

24 juillet, un rayon de soleil (enfin!!) je cours m'acheter de belles chaussures à talon, découvertes, celles où l'on voit les beaux doigts de pieds bien vernis....

Chaussure aux pieds, du haut de ma hauteur, j'observe mon nouvel achat : "ça gache tout avec c'te boule"

Elle ne me fait pas trop mal, juste un peu génante quand je me sers trop de mes pieds (comprendre trop courir, trop marcher)

Alors je décide d'un pied ferme, de la faire retirer, le médecin me propose plusieurs cliniques et mon choix se porte sans réfléchir sur la clinique des sports au Lilas (93).
Au moins, ils me comprendront, et sauront bien me conseiller pour la reprise.

S'est parti mon kiki, date fixée au 20/8/07. 1ère "cliente" avec l'ouverture de la clinique après la fermeture des vacances.

Rien de tel, pour éviter le stress de la prépa. au Bloc. que d'entendre Marie thérèse rire à gorge déployée en contant ses vacances aux Antilles, où Madeleine pleurer sur ses vacances ratées en Bourgogne!!!

C'est un chirurgien en pleine forme et bronzé que je retrouve au bloc, vétue de ma charlotte sur la tête et la super chemise de nuit sexy ouverte dans le dos!!!

Tout le monde s'active autour de moi, l'anesthésiste muni de sa seringue magique qui va me faire voyager dans un drole de monde, un monde où on ne fait que parler, un monde où tout le monde il est beau, un monde où l'on se pose aussi trop de questions (surtout lorsqu'on regarde la série "Urgence" la veille)

-"Dites Docteur, z'allez pas me couper le pied, j'en ai bien besoin..s'avez, j'en ai vu pour moins que ça, repartir sans pied et sans bras"

- "Dites, z'allez pas non plus me laisser assister au "coupage de pied"???"

- "Dites, z'avez bien profité de vos vacances, z'êtes bien reposés, z'allez pas laisser vos lunettes dans mon pieds, hein..je...doc...vou..."

.....Plus personne...elle est déjà partie la Linda.....

Le chirurgien à l'anesthésiste : "Mais kes kelle a??"

L'anesthésiste : z'inquiétez pas, je viens de l'envoyer dans un monde meilleur!!

Le chir. : Ha, je comprends mieux!!!

C'est ainsi qu'on annonce enfin, la disparition définitive de cette bouboule, un 20 aout 2007 !!!!!!

Donc, c'était un kyste synovial(dur), après analyse, rien de méchant..sauf, que finalement, j'ai bien fait d'acheter de nouvelles chaussure, car le Doc, m'a affirmé qu'il fallait vite la retirer, car celle-ci devenait corrosive..

Durant l'opération, il a donc dû gratter aussi l'os car elle commençait à l'attaquer.

- 3 semaines sans pouvoir faire de sport : hé alors?? t'façon, je pouvais à peine marcher.
Oui, c'était douloureux, comme une plaie, quoi.

Mais, à présent, c'est FINITO!!! j'ai pu recommencer à courir dès le 16/9/07 et reprendre mes entrainements de boxe, en changeant tout de même de garde, pour me servir le moins possible du dessus du pied gauche.

Je peux donc enfin, mettre mes belles chaussures!!!

Et déssiner mon projet 2008 : LES 12 HEURES DE BURRES

2007-07-17 17:39:07 : L ' AMOUR... - 11 photos - 26 réactions

Je cherchai une bonne raison de passer une bonne journée, alors j'ai fouillé dans ma boîte à secrets, j'ai relu une à une les cartes postales des 5 dernières années, j'ai étudié des bonnes recettes de bons gateaux, j'ai pensé à un immense palmier entouré d'un sable blanc fin.....

Tout ça ne m'a pas suffit, alors j'ai trié mes mails et j'ai trouvé ceci :

*****************

Il était une fois, une île ou tous les sentiments
vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que l'Amour.

Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler.
Ils preparèrent donc tous leurs bateaux et partirent.

Seul l'Amour resta.

L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment.
Quand l'ile fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.

La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau.

L'Amour lui dit :

- "Richesse, peux-tu m'emmener?"

- "Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi."

L'Amour decida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau :

- "Orgueil, aide-moi je t'en prie !"

- "Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau."

La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda :

- "Tristesse, laisse-moi venir avec toi."

- "Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule !"

Le Bonheur passa aussi à coté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendît même pas l'Amour l'appeler !

Soudain, une voix dit :

- "Viens Amour, je te prends avec moi."

C'etait un vieillard qui avait parlé.

L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard.

Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.

L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir

- "Qui m'a aidé ?"

- "C'était le Temps" repondit le Savoir.

- "Le Temps ?" s'interrogea l'Amour.

- "Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?"

Le Savoir, sourit plein de sagesse, et répondit :

- "C'est parce que Seul, le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie."

****************

Alors avec ce texte en première lecture du matin, j'ai donc passé une bonne journée!!!


2007-06-25 16:40:22 : Jeter un oeil, oui, mais pas trop vite !!!! - 1 photo - 17 réactions

Vendredi rdv à L’hotel Dieu spécialiste des yeux (ça rime !)

Parfois, j’ai mon canal lacrymal qui se bouche car il est trop petit !!

De ce fait, environ une fois par an, mon œil s’enflamme, car les larmes ne circulent plus dans ce canal situé entre l’œil et les sinus.
C’est très douloureux et gênant, ça fait comme ci j’avais regardé par le trou d’une serrure un beau mec se déshabiller et qu’il a fini par mettre la clé dans la serrure !!!

Ca me dure environ 4 jours et ça se soigne très bien avec des gouttes antibiotiques.

Comme ça fait environ 5 ans que ça dure, j’ai enfin décidé de consulter des spécialistes pour savoir si y’a moyen de ne plus moyenner !!

Chemin, faisant, il m’a fallu attendre 6 mois pour obtenir un rdv avec Monsieur « neuneuille » à l’hotel dieu.
Et s’était donc Vendredi 22 juin 2007.

J’arrive à l’accueil on me dirige de suite dans la salle d’attente qui me rappelle plus une salle d’interrogatoire avec son espace limité, ses barreaux aux fenêtres, ses chaises grises. 3 inculpés ou patients avec les yeux « pochés » étaient déjà assis, depuis longtemps, on avait même l’impression qu’ils avaient passé la nuit en garde à vue, pour un hôpital spécialiste de la vue..ça le fait !!!!

Ca parle de la pluie et du beau temps et surtout des délais d’attente pour les rdv.

On m’appelle enfin, on me dirige vers ..une immense salle style « open space » avec une demi douzaine d’ophtalmo séparé par de minuscules cloisons. Le médecin, m’invite à m’asseoir pas plus de 5, me fait poser le menton sur la machine et m’ausculte l’œil. Et me dit : « voilà, il existe une intervention qui consiste à agrandir le canal avec une tige en silicone , tenez, prenez ce document, tout y est expliqué, lisez attentivement et revenez me poser vos questions. Sachez, qu’il faut 1 an d’attente avant de faire cette intervention et parfois les gens se désistent facilement. …. « Sandrine, patient suivant, svp !! »

On m’aurait dit, tu as rendez vous à l’atelier de fabrication de pièces d’outillage, tu disposes de 2 fraiseuses et une presse, on te donnera une notice pour l’assemblage de pièces tu as un an pour la faire marcher etc etc….Là, j’aurais compris ce qui m’attendais !!! Mais là, j’avoue, je reste perplexe devant ce système de rdv spécialistes, à la chaîne, bref, l’usine à œil !!!!

Je lis le précieux document qui est donc sensé me rassurer, m’expliquer que cette intervention consiste à faire un joli trou dans le nez pour passer dans le canal, puis intégrer une tige en silicone, la laisser en place 3 mois, puis revenir après ces 3 mois et se la faire retirer en repassant par le même trou. Et tout ça sous anesthésie générale et 2 nuits à l’hotel (dieu), je vous passe les contre-indications de l’opération, comme les noeuds que peuvent faire la tige, ou les interminables saignements sans fin….

Bref, on ne m’y reprendra plus, je préfère souffrir 3 jours dans l’année que d’être opérée par un technicien fraiseur P3 devenu « chef d’atelier ».

En sortant, je m’égare dans les couloirs immenses, et mon regard est attiré de loin par une grand statuette colorée qui se situe dans les jardins de l’hôpital…au départ, il me semble reconnaître mickey…mais je m’approche de plus près et………..Voici, cette belle statue.

Je ne sais pas pourquoi, elle est là, j’imagine que c’est parce que Michel P, s’est fait opéré des yeux.
En tout cas, ça m’a fait sourire et j’ai trouvé ça très original comme statut dans ce lieu, si austère.

2007-06-21 09:33:03 : Sortie du grenier...COMBAT DU 23 JANV. 1993 - 14 photos - 30 réactions

**********************************************************

Liens :

. Historique de la B.F :

http://www.ffsavate.com/fedeHist_date.asp

. Quelques photos d’un club près de Montpellier :

http://www.jsbf.free.fr/album_photos.htm

***********************************************************

Préambule :

2 sortes de combat existent en BF (boxe française)

1) L’ ASSAUT : les coups sont notés sur la technicité, et les points se comptabilisent par des touches légères sur 3 parties du corps : Visage (3 points), médian (2 points), et jambes (1 point). Il est interdit de porter les coups avec violence, seule la technique et le gestuel rentrent en ligne de compte. On peut être sanctionné si les coups sont portés trop fort.

2) LE COMBAT : Les coups sont notés sur le même barème que l’assaut, sauf que là, la puissance est autorisée en plus de la technique et l’équipement est plus « sévère » : casque, protège dents, protège tibia et protège poitrine obligatoire.

Depuis 1992, les Championnats de France féminins ne peuvent se faire qu’en COMBAT, alors qu’avant ils se pratiquaient qu’en ASSAUT

Je dois donc, pour la 1ère fois, inaugurer le COMBAT, le vrai, celui, où l’on ne rechigne pas sur la puissance. Je suis pourtant une technicienne pure et dure et il va falloir que je cultive une agressivité que je n’ai pas. Car vous l’aurez deviné, pour porter des coups en puissance il faut un minimum d’agressivité, et se blinder pour encaisser des coups. J’opterai sur la règle « toucher sans se faire toucher ». C’est donc avec cette stratégie que je préparerais mes 3 mois d’entraînement .


Le combat se fera dans « ma ville », donc chez moi, ce qui devrait représenter un grand avantage, car j’aurais mon public et « mon » gymnase que je connais dans tous ces recoins ainsi que « mon » vestiaire, « mon » gardien, un visage familier.

L’adversaire : Elle vient de Strasbourg, à son actif elle a fait 40 combats : 40 victoires dont casi la moitié par KO !! Du lourd, quoi…

Moi : 4 combats (en ASSAUT) 3 victoires, bcp d’assauts et une belle coupe de style (cette coupe est attribuée au meilleur Assaut de la journée)
Mais bon, je suis chez moi avec mon public, et je sais qu’il me portera, qu’il me donnera la force !!! yeaaaahhhhhh !!!!
************************************************************

***Samedi 23 janvier 1993***

** 11h, l’heure de la pesée :

l’annonce officielle raisonne dans le gymnase : « LINDA accuse à la balance 62kg512g à 11h23 » … « Sandra accuse 63kg500 à la balance, on lui laisse une heure pour être à 63kg pile »
Je me dis, chouette…un point pour moi, elle va devoir se fatiguer en sautant à la corde, en allant courir etc….

** 18 h : arrivée dans le gymnase :

La 1ère personne que je croise c’est Philippe, le gardien du gymnase, qui me fait un accueil chaleureux avec dans son regard un « on compte sur toi Linda ».

La salle de Hand a été complètement restructurée et transformée pour l’occasion en salle de boxe, avec ses gradins, ses lumières plongeantes et…d’un coup, mes yeux s’arrêtent sur lui : il est beau, il est grand !!
Il se tient monstrueux et silencieux au milieu de la salle avec ses bras velours bleu-blanc-rouge, des dizaines de chaises entourent ce « Monstre » C’est luiiii, il est là, pour moi : MON RING !!!!!. Sur la 1ère rangée de chaises, des grandes étiquettes sont collées « RESERVE »

Je frisonne, rien qu’à l’idée de penser que pour me voir, on réserve sa chaise !!!

J’entends un grand bruit sourd qui annonce « un deux trois, un deux trois » : la sono qui fait ses essais !!

Ça grouille de partout, les copains réquisitionnés pour le staff, habillés de ce beau tee shirt bleu ciel, où il est imprimé « B.F CMS PANTIN », pierrot sera à la buvette, Franck, Alain, Antoine, Momo à la sécu, Rachid et Laure à l’accueil.

Chaque porte de vestiaire est étiquetée avec le nom des compétitrices (tireuses), où, bien sure on ne mélange pas les adversaires entre elles.

L’ordre des combats est affiché en grand à l’entrée, je passerai la dernière, donc vers minuit. Il parait que c’est une stratégie de garder la « locale » pour la fin, histoire de conserver le public jusqu’à la fin.

J’ouvre une porte fermée, et je frisonne en voyant cette immense table décorée et remplie de victuaille en tout genre, de verres à champagne, de jus de fruits, des ballons et papiers crépons décorent cette salle, où se tiendra la reception pour la fin des combats.

*** 18h 30 : arrivée dans le vestiaire
C’est là que je retrouve enfin, la personne qui est pour moi la plus importante à cet instant, cette même personne, qui me fait battre mon cœur dès qu’elle s’approche de moi, j’ai envie de me jeter dans ses bras, de lui dire que je ne la décevrait pas, il s’agit de Daniel, mon entraineur, sa discrétion innée, me fait reculer dans mon élan, je me restreint donc à ne lui faire qu’une bise sur la joue en guise de « bonjour coach »
Ces yeux bleus me fixent, et il me dit de me diriger au vestiaire et de me préparer, avec toujours ce petit sourire rassurant.

Il reviendra me voir plus tard.

Dans le vestiaire, je suis saisie par l’odeur de pommade en tout genre, avec une dominance d’eucalyptus, je me sens d’un coup rassurée, par cette odeur si familiaire. Je prends ma place sur un bout de banc, je commence par délacer mes chaussures.

C’est la cohue, les tireuses sont à fond dans leur concentration avec leur coach respectifs, elles sont déjà en tenue et entament les 1er échauffements, les gants aux poings elle commencent à sautiller comme des « Rocky ». Je les observe comme des extra terrestre, car je n’ai pas les mêmes façons qu’elles de me concentrer. Leurs entraineurs entrent dans un jeu presque imaginaire, un dialogue d’une rare réalité s’installe entre eux :

-Allez, Valérie, attaque, touche, frappe, plus fort, vas-y wouais, encore
- ok, j’y suis ?? j’y suis..Elle est où, elle fait quoi ?? (son adversaire)
- Mouais, valérie, tu sais ce qu’elle m’a dit Sylvie (son adversaire) ??
- Non, quoi ?? qu’est-ce qu’elle t’a dit ??
- Que tu étais une sa***, que ta mère était la plus sa*** que tous etc etc
- Quoi ??? kes qu’elle a dit ??? répète, répète
- bing, boung, paf, pif.. ( bruits des coups)
- Ha aussi, elle a dit que tu étais nulle, que tu allais abandonner à la 2ème reprise
- Quoi ??? répète, répète un peu !!!!!!
- bing bing bing poummmm, paf, pif

Et les noms d’oiseaux continuent de prendre leur place dans ce vestiaire que je trouve un peu de la 3ème dimension !!!

Je baisse la tête et essai de trouver ma concentration à moi, mes mots à moi qui me motiveront à monter sur le ring « après le combat, je me paye, une tarte aux pommes arrosée d’un bol de chantilly, puis 10 nounours au chocolat, une bouteille de champ… »

Puis le doute s’installe dans ma tête, des questions fusent de toute part « Mais pourquoi je boxe ? » « pourquoi dois-je me battre » « Elle m’a rien fait, Sandra !! » Bon, j’avoue, il fallait réfléchir avant !!!.

Daniel, frappe à la porte, il me sauve de mon délire mental !! « Alors tu es prête ? tu n’as rien oublié, donne moi ton protège dent que je le mette dans le sceau, dans 5 mn tu viens, on va s’échauffer » C’est ainsi, que je sors du vestiaire en « intégral » (la tenue officiel de BF), gants aux points, on se dirige vers un petit coin « tranquille » pour échanger quelque coups et réviser la stratégie mise en place depuis 3 mois.

A ce moment là, je suis concentrée, je n’entends pas ma famille qui m’interpelle, ni les amis, qui gesticulent devant moi, rien, je ne vois que la « patte d’ours » que me tiens Daniel, pour que je vise mes coups. Seule sa voix me parvient aux oreilles.

*** 20 h débuts des 1ers combats

La pression monte, j’entends le public qui s’agite, des tam tam qui hurle mon nom, des potes avaient eu l’idée de transporter des tam tam et avait trouvé un rythme déchaîné pour moi.

Les 1ères tireuses se présentent sur le ring escortées par le morceau obligatoire « eyes of the tiger », un rideau de lumière les poursuit et les conduisent sur les hautes marches du ring.

C’est le seul combat que je pourrais regarder. Je sans mon émotion m’envahir, je me surprends à suivre les mouvements du combat, à hurler « vas y Nathalie, monte ta garde !! »
La tension de ce combat est à son comble, on entend les coups rebondir sur les corps endiablés de râge, elles bougent, elles sautillent, elles font des bonds…
Je commence à m’agiter dans mon coin, déplacement de gauche à droite, direct, esquive.

Soudain, une main se pose sur mon épaule, je sursaute, Daniel, me « somme » d’aller immédiatement dans le vestiaire pour me concentrer.

**23h30 « Linda est priée de se présenter à la table des officiels, pour vérification des équipements »

La vérification d’équipement consiste à « tater » le matériel, les gants pour voir s’ils sont bien ficelés, les protège tibia et le coté charmant est de « cogner » comme sur une porte, la poitrine pour voir si la protection est en place (ça donne le même bruit lorsque qu’on cogne sur une table à poing fermé !) ça fait toujours sourire les officiels, et je les soupçonnent même d’aimer ça !!!

Ou la, ça sent le cramé….ça veut dire que dans 5 ‘ je dois monter sur le ring. A l’instant où je débarque dans la salle, le public se lève, déchaîné et hurle mon nom en concert avec les tam tam !!!! Je suis intimidée, désorientée. D’un coup, je prends conscience, que je dois être à la hauteur de tout ce rafut !!!!

***23h32 « On demande Linda, coin bleu »
S’est partie, coach devant, musique d’entrée en matière, lumière en rideau sur mon passage, un public bien excité avec des voix bien aiguisée, je n’entends déjà plus rien, je suis comme un Pantin (normal on est à pantin) qui suit coach, les yeux fermés, la tête baissée.

Coin Rouge, Sandra monte sur le ring, concentrée comme jamais, nos regards se croisent furtivement, non, il n’y a pas de haine dans nos regards (on est pas chez Rocky !!) un salut académique, donnera le départ dans pas moins de 30 seconde.

Je rejoins mon coin bleu, mon coach m’enfile mon protège dents, me tape tendrement sur l’épaule et me crie un « donne tout ce que tu as ! »

« Mesdemoiselles, saluez vous, en garde…..allez !!!!!!!!! » c’est partie pour 4 reprises de 2’

1ère reprise « round d’observation, normalement »

Je maintiens ma distance aux pieds en me déplaçant de droite à gauche, soudain elle se jette littéralement sur moi et m’enchaine une série de poings. Je suis surprise par tant d’acharnements si vite arrivés, je suis projetés sur les cordes, j’essai de la repousser d’un coup de pied frontal, qui ne la fera que reculer pour mieux revenir avec plus d’élan. J’encaisse, sans pouvoir décaisser à cette distance trop proche. Je fini enfin par me dégager et enchainer une série de coups de pieds, qui la fera reculer.

GONNNNGGGGGGGGGGG !!!

1’ de repos : coach, me dit « trouve ta distance de pied, ne la laisse pas t’acculer aux cordes, casse ses poings…fooooooonnnnnceeeeee, tape, et moi lui répondre « bon sang, mais qu’est-ce que je lui ai fait !!! »

2ème reprise « la vengeance »

Dès le départ j’enchaîne des séries de pieds suivis de poings, je la touche au foie, je sors en jambe, je touche le plexus, je la vois fléchir, et là, je recule pour la laisser prendre son souffle, d’un coup, elle revient sur moi comme un bourin, enchaînement aux poings, je pars sur les cotés pour la toucher en latéral, elle me décoche un chassé d’une grand violence qui atterri sur ma cuisse (aïe aïe), je change de garde pour abriter ma jambe et je boite, ma jambe endolorie me fait boiter…elle l’a vue, j’entends même son coach lui crier, « touche sa jambe, touche sa jambe », elle revient dessus, avec la précision d’un horloger au même endroit , « j’ai pas mal, j’ai pas mal »…., par la violence de la douleur, je sens une pointe étrange au cœur et je marque un instant de faiblesse en baissant la tête…l’arbitre le voit, et me compte jusqu’à 8, je remonte ma garde à la 9ème seconde, tout va bien, je vais bien, j’ai pas mal, j’ai pas mal (me dis-je !!)

GONNNGGGGGGGGGGGGGG (sauvée par le gong !)

1’ de repos : « c’est rien ma grande, continue, ne lâche rien, mets toi dans l’autre garde, enchaîne aux poings et fini par ta jambe « valide » au visage etc.. etc…..allez défend toi comme ci elle voulait te chopper ton sac à main !!



3ème reprise « ça passe ou ça casse »

Personne ne viendra me chourer mon sac à main, c’est avec ce « leate motiv » que démarre ma 3ème reprise, les coups s’enchainent et ne se ressemblent pas, soudain un « chdooonnngggg » avec un soulagement se fait entendre….mon protège poitrine se fait la mâle, il glisse sournoisement dans mon « intégral », heureusement l’arbitre avaient les yeux où il fallait et stoppe, le temps du « remontage d’accessoire » par mon coach.

Sûre que ça fait un peu étrange de se faire « tripoter » devant tant de monde !!! mais bon, à la guère comme à la guère, je repars « réparée » et parée à continuer là, où je m’étais arrêtée !!

J’enchaine un beau retourné-sauté visage (mouais, ça paye ce genre de chose !), qui finit par juste enrhumer mon adversaire (dommage coup bien tenté), elle saisit l’opportunité de me re-coincer dans les cordes en enchainant un certain nombre de coups de poings. C’est à ce moment là, que la lumière s’éteint, que les étoiles filantes viennent me tendre les bras et que j’entends à nouveau ce décompte « un, deux, trois, quatre » Oups, la lumière réaparait, j’ai frôlé le KO !!!! Mais je remonte ma garde, et je donne tout ce qu’il me reste dans un second souffle qui portera ses fruits, je marque quelques points, malgré ma jambe douloureuse et ma tête un peu retournée.

GONNNNNNGGGGGGGGGGGG !!!

4ème et dernière reprise :
Dans ma tête, j’ai déjà, fait les comptes et je ne suis pas à mon avantage, alors je décide, à défaut d’avoir assez de poigne pour tenter la puissance, je mise tout sur la téchnique, le spéctacle, j’enchaine des coups retournés sautés, des enchainements poings-pieds à la volée, sans chercher la moindre précision, je suis vidée, je veux donner tout ce qu’il me reste, mais c’est alors que mon adversaire, contre attaque ma technique « volante », elle me ramène dans les cordes, enchaine des poings avec précisons au visage, je la repousse d’un chassé frontal, mais elle revient, je la repousse encore, et je n’ai plus la force d’enchainer le moindre coup, alors j’encaisse, sans décaisser, tout en me protégeant le visage, c’est alors que le GONNNNG final retentit.

Un salut académique, les larmes aux yeux marqueront la fin de ce combat, je resterai donc « Vice Championne de France »

Je ne regrette rien, j’ai donné tout ce que j’avais à donner, je manquais d’agressivité, c’était tout de même un beau combat.





Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net